Quels sont les avantages et inconvénients de la ouate de cellulose ?

ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un isolant végétal très prisé et très utilisé dans les maisons écologiques. En effet, c’est un isolant biosourcé très efficace qui présente beaucoup d’avantages. Certains spécialistes ne jurent que par la ouate de cellulose, tandis que d’autres, affirment que c’est un isolant pas aussi efficace que ce que l’on croit !
Au fil de cet article, nous allons vous présenter les principales caractéristiques de la ouate de cellulose, ses avantages, ses inconvénients, ses domaines d’utilisation …. Bref, tout ce que vous devez savoir sur la ouate de cellulose afin de pouvoir juger par vous-mêmes, si oui ou non, cet isolant est efficace. Donc, sans plus tarder, voici tout ce que vous devez savoir sur la ouate de cellulose.

Pour la petite histoire

Pour comprendre l’importance de la ouate de cellulose, il faudra tout d’abord connaître ses origines. Pour cela, remontons un peu dans le temps, jusqu’aux années 1900.

On comprendre tout de suite que l’utilisation de la ouate de cellulose est très ancienne. On vous affirme que c’est l’un des isolant les plus anciens connus ! On utilisait en combinaison avec cette dernière, la fourrure des animaux, ainsi que la laine et la mousse végétale, mais la ouate reste toutefois, l’isolant principal utilisé dans les maisons.

Le papier broyé lui, est l’ancêtre de la ouate. Il été utilisé principalement en Amérique (Virginie précisément).

Après cette date, la ouate de cellulose fut la star des isolants dans toute l’Europe, y compris en France.

Quelle est la composition de la Ouate ?

Mais alors, qu’est-ce qu’exactement la ouate de cellulose ? De quoi est-elle composée ?

Carton et / ou papier

La ouate de cellulose a été fabriquée principalement avec du papier et du carton (cela diffère selon les fabricants).

Pour le papier, il s’agit soit de journal, soit de livres (bouffant).

La ouate de cellulose isolation fonctionne un peu comme tous les autres isolants, c’est-à-dire en captant l’air et le bloquant (on comprend donc, que le papier couché n’est pas une option envisageable, car il est trop écrasé pour réussir cette mission !).

Lire aussi :   Tout savoir sur la construction en terre-paille !

Le papier glacé utilisé en isolation est certes un papier couché, mais dans ce cas, on lui rajoute un adjuvant afin de lui donner un aspect final plus efficace.

Ce sont des matériaux de base, inflammables (le carton et le papier), c’est pourquoi, on leur rajoute des adjuvants.

Quel adjuvant ?

En général, l’adjuvant le plus utilisé pour la ouate de cellulose est le sel de bore, ce dernier présente toutefois des risques de reprotoxicité (c’est à dire qu’il dérègle l’appareil reproducteur de certains animaux). C’est un élément qui peut être ingéré, donc, son utilisation est très dangereuse. Pour un adulte, une dose de 15 g de sel de bore peut être

létale !

Mais il est tout de même utilisé dans la ouate de cellulose pour ses avantages notamment, sa capacité à retarder les flammes.

Toutefois, il présente d’autres caractéristiques, encore plus intéressantes, puisque ce dernier est un excellent bactéricides. Donc, il permet également de lutter contres les bactéries et les insectes dans la maison.
Dans la catégories « caractéristiques » de la ouate de cellulose, on trouve également, sa capacité hygroscopique. Une fois de plus, ce n’est pas la principale raison qui nous pousse à utiliser la ouate, mais c’est un avantages qui mérite d’être cité.

La ouate de cellulose ses inconvénients peuvent être liés à ces mêmes qualités, comme nous allons le voir. Avant d’aller plus loin, précisons que la ouate de cellulose isolation phonique et une isolation thermique.

Le Polyphosphate d’ammonium

C’est un autre composant important de la ouate de cellulose. Il vient remplacer le sel de bore pour des raisons écologiques. Ce dernier est un excellent fongicide.

Comment est fabriquée la ouate de cellulose ?

Les techniques récentes de la fabrication de la ouate de cellulose, sont plus « green » et correspondent beaucoup à son utilisation principale.

Dans un premier temps, on va réduire les gros blocs de journaux en de petites unités pour leur permettre d’aller plus facilement dans le moulin. Le moulin utilisé dans ce cas, est un simple marteau.

Lire aussi :   Caractéristiques du liège

Des masselottes frappent les blocs pour les pulvériser. L’inconvénient de cette technique était toutefois, le fait que cette pulvérisation n’est pas sélective .En pulvérisant le papier, on pulvérisait aussi les longues fibres qui sont responsables de la qualité de la ouate. C’et pourquoi à partir de 2010, on a commencé à utiliser les centrifuges qui permettaient de concasser les blocs de papiers, pour une qualité de ouate, bien meilleure.

Les caractéristiques de la ouate de cellulose

Alors, si la ouate et si préconisée, c’est bien pour ses nombreuses qualités.

Lambda

Effectivement, tous les isolants sont classés selon un critère de taille, celui du blocage de calorie. Ainsi, plus l’isolant laisse fuir les calories, moins il est performant ! Cette qualité est désignée par l’unité de mesure dite lambda.

Plus le Lambda est faible, plus l’isolant est avantageux. La ouate de cellulose dispose d’un bon lambda.

Déphasage

Par déphasage on désigne le temps nécessaire pour une calorie de passer à travers un isolant. On parle donc de matériaux moins caloporteurs, c’est à dire qu’ils ne transmettent pas la chaleur rapidement. Dans ce domaine, la ouate est excellente, puisque pour une épaisseur de 20 cm, la chaleur prend environ 8 heures à passer !

Phonique

L’isolation parfait est celui qui réunit entre l’isolation thermique et l’isolation phonique. La ouate de cellulose bloque toutes les fuites phoniques et permet de réduire efficacement le bruit dans une maison.

La ouate de cellulose ou laine de verre ?

Depuis plusieurs années, ce débat fait rage ; ouate de cellulose ou laine de verre ? Il faut tout d’abord savoir, que malgré les avantages et les qualités de la laine de verre, ce matériau est classé dans la catégorie des substances cancérigènes ! Donc, entre diminuer un peu les performances thermiques de l’isolant et les dangers qu’encourent les occupants de la maison avec la laine de verre, le choix est très vite fait !

Partager :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

recyclage plastique polypropylène pp
Matériaux

Recyclage du polypropylène (PP)

La réduction de l’utilisation du plastique représente un enjeu écologique majeur de nos jours. Une variété de plastique largement utilisée aujourd’hui est le polypropylène (PP).

Lire l'article »
construction ossature bois
Matériaux

Construction en ossature bois

La construction d’une maison en ossature bois représente un investissement considérable qui durera pendant de longues années. La construction de maison en bois en général

Lire l'article »

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles





    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.