Minimisez les coûts de vos travaux grâce à MaPrimeRénov !

minimisez les coûts de vos travaux grâce à maprimerénov

Si vous avez besoin d’améliorer le confort de votre logement, vous devez connaître MaPrimeRénov ! Il s’agit d’une aide étatique pour la rénovation énergétique ouverte à tous les propriétaires de logements, et ce, qu’ils y habitent ou pas. Vous pouvez, en effet, dès maintenant commencer à penser à l’installation d’un chauffe-bain solaire ou à l’isolation de vos murs par l’extérieur.

Cependant, avant de vous lancer dans ce genre de projets, il est important de savoir où vous mettez les pieds afin d’éviter les mauvaises surprises. À travers ces quelques lignes, nous vous expliquons si vous êtes éligible à cette aide et pour quel montant.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov ?

Le lancement de MaPrimeRénov s’est tenu le 1er janvier 2020. Elle est en fait venue remplacer le « Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) » ainsi que les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ». Le dispositif a été ensuite renforcé le 1er octobre 2020 afin de suivre les objectifs du Plan de relance de l’économie.

L’accès à MaPrimeRénov vous est ouvert si vous êtes propriétaire ou si vos travaux concernent une copropriété. Dans ce cadre, plusieurs bonifications ont été offertes. La première est le bonus « sortie de passoire » qui est accordé quand les travaux visent à faire sortir la maison ou l’appartement d’un état de « passoire thermique ». On y attribue alors l’étiquette énergie G ou F. Vous pouvez avoir une prime renov fenêtre, une prime renov toiture, etc.

Le bonus « bâtiment basse consommation » récompense, quant à lui, le passage à l’étiquette énergie A ou B à la suite de travaux de rénovation. Il y a aussi le « forfait rénovation globale » qui est destiné aux ménages qui disposent d’un revenu intermédiaire ou supérieur. L’objectif, ici, est d’encourager les bouquets de travaux. Enfin, il y a le « forfait assistance à maîtrise d’ouvrage » qui accompagne les ménages, qui le souhaitent, pour réaliser les travaux de rénovation.

Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov ?

Comme dit plus haut, tous les propriétaires peuvent accéder à cette prime d’État pour rénovation, et ce, indépendamment du montant de leurs revenus ainsi que du fait qu’ils utilisent leur logement pour y habiter ou pour le mettre en location.

Cela dit, il faut signaler votre situation avant de bénéficier de MaPrimeRénov en 2021. En effet, les propriétaires bailleurs doivent, entre autres, s’engager à louer leurs logements en tant que résidence principale (pas de logement de vacances, par exemple) pour une durée minimale de 5 ans. Qu’elle soit égale ou supérieure à 5 ans, cette durée sera calculée à partir de la date du premier versement de la prime à la rénovation.

Par ailleurs, il est utile de noter que les copropriétés ont accès à cette prime. Cette dernière est versée essentiellement pour la réalisation de travaux au niveau des parties communes en matière d’isolation. Il s’agit d’une avancée appréciable en termes de transition énergétique, car en isolant votre appartement, le fait que la cage d’escaliers, par exemple, ne soit pas isolée risque d’altérer l’efficacité de vos travaux.

Pour quels montants et quels travaux MaPrimeRénov est-elle accordée ?

Le financement que peut apporter MaPrimeRénov à ses bénéficiaires concerne les travaux de ventilation, d’isolation, de chauffage ou encore d’audit d’une maison personnelle ou d’un logement en copropriété (bref, tout ce qui touche à la consommation d’énergie dans un ménage). La première condition que vous devrez respecter si vous voulez bénéficier de cette prime est de faire appel, pour vos travaux, à des entreprises labellisées RGE (Reconnues garantes pour l’environnement).

Sachez alors que MaPrimeRénov est donnée sous la forme d’un montant forfaitaire. Le calcul de ce dernier se fait selon le revenu et les gains écologiques visés par les travaux en projet.

Dans le cadre de MaPrimeRénov, on retrouve quatre profils correspondant à des couleurs indiquant les plafonds de ressources en fonction des niveaux de revenus. Les ménages ont en fait été classés des plus modestes aux plus aisés comme suit :

  • MaPrimeRénov Bleu ;
  • MaPrimeRénov Jaune ;
  • MaPrimeRénov Violet ;
  • MaPrimeRénov Rose.

À ces 4 profils s’ajoute un cinquième (MaPrimeRénov Copropriété) qui, comme son nom l’indique, sert à établir les barèmes de la prime quand il s’agit de travaux que réalisent les copropriétés.

L’État fait correspondre une somme de prime à chaque profil selon le type des travaux à réaliser. Ainsi, si vous souhaitez découvrir votre profil et à quel montant de prime vous pouvez avoir droit, utilisez le simulateur Simul’Aid €s. Vous aurez alors à renseigner votre situation personnelle ainsi qu’une description de votre projet de rénovation.

Comment bénéficier de MaPrimeRénov ?

Tout d’abord, il faut savoir que les nouvelles modalités d’aide sont accessibles aux travaux dont les devis ont été établis et qui ont été entamés depuis le 1er octobre 2020. Il est, en effet, possible de déposer les dossiers de demande d’aide relatifs à MaPrimeRénov depuis le 11 janvier 2021. La procédure se fait en ligne pour assurer plus de fluidité. Ainsi, si vous souhaitez bénéficier de cette aide, accédez au site www.maprimerenov.gouv.fr.

Cela dit, il est important, dans ce cas, que vous soyez sûr de l’éligibilité des travaux que vous projetez de faire à l’aide de cette prime à la rénovation. De plus, il est nécessaire que vous vérifiez le montant de l’aide auquel vous pouvez avoir droit en fonction de votre profil. Et pour cause, la procédure est assez compliquée et fastidieuse. Il serait donc dommage de vous y lancer sans rien obtenir en fin de compte…

Est-il possible de cumuler MaPrimeRénov avec d’autres aides ?

La réponse à cette question est affirmative ! En effet, il est possible de cumuler MaPrimeRénov avec d’autres aides à la rénovation énergétique telles que :

  • Le Certificat d’économie d’énergie (CEF) ;
  • Les aides des collectivités locales ;
  • L’Action logement.

Autre bonne nouvelle : les travaux qui sont réalisés dans le cadre de cette prime à la rénovation énergétique bénéficient de la TVA au taux réduit qui s’élève à seulement 5,5 %.

Enfin, nous vous conseillons vivement de faire une recherche assez approfondie pour profiter de toutes les aides auxquelles vous avez droit. Dans le cadre de la Loi sur la transition énergétique, plusieurs dispositifs sont mis en place par l’État…

Partager :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles





    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.