Construire en bord de mer : quelle réglementation respecter ?

construction bord de mer

Une maison au bord de la mer ou pieds dans l’eau, beaucoup de gens veulent s’offrir une telle construction. Devenue une tendance qui séduit les amateurs dans le domaine de la construction, ce genre de réalisation trouve de l’ampleur. Mais comme toutes les constructions, il y a des règlements qui s’y rattachent.

Les risques naturels et caractéristiques de l’environnement

Pour construire en bord de mer, il ne faut pas oublier de prendre en compte les risques. L’inondation fait partie des premiers risques qui se rapportent à la construction en bord de mer. Donc il faut évaluer ce point avant de tout mettre en œuvre pour éviter les éventuels dangers. Sur les zones urbaines, les inondations peuvent être fréquentes ce qui peut provoquer des dommages collatéraux. Donc lorsque vous voulez construire en bord de mer, il ne faut jamais oublier ce détail.

Procurez-vous le document ESRIS (l’état des servitudes, risques et d’information sur les sols) avant de construire en bord de mer. Il indique tout ce qu’il faut savoir sur le terrain et les risques encourus sur la zone. Différents secteurs sont annoncés dans ce document dont les endroits qui se situent en bord de mer et les zones de sismicité.

La loi ELAN est une loi pour faciliter la construction de nouveau logement et pour protéger les logements les plus fragiles. La loi ELAN peut donc s’appliquer pour la construction au bord de mer, particulièrement sur les zones qui sont exposées au phénomène de mouvement de terrain différentiel consécutif à la réhydratation des sols et à la sécheresse. Les mesures sur cette loi s’appliquent sur l’ensemble des modalités qui sont définies dans les zones indiquées. Le contenu ainsi que la durée de la validité des études géotechniques également sont pris en considération.

Consulter le PLU et règlements des zones constructibles

Pour la construction de maison en bord de mer, il y a des conditions à prendre à compte car il y a de grands risques avec de tels projets. Avant donc de réaliser un projet de construction en bord de mer, il est préférable de voir de très près le PLU. En consultant le plan local d’urbanisme, vous pouvez avoir quelques éléments qui vous permettent de réaliser (ou non) votre construction. Cette étape vous permet également de connaître sur quel terrain constructible en bord de mer vous pouvez vous installer.

Les règles d’urbanisme ainsi que les règles de construction selon le découpage précis de chaque région sont des points à revoir dans le PLU. Dans ces documents municipaux, vous pouvez obtenir des plans permettant de simplifier la localisation du terrain non constructible bord de mer bretagne. En général, le PLU comprend :

  • Le rapport de présentation ainsi que l’analyse (avec détails) de l’environnement de l’endroit où vous voulez construire
  • Le projet d’aménagement et de développement durable
  • Le règlement urbain qui touche toutes les orientations et les zones d’aménagement applicables
  • Les annexes sur les réseaux de raccordement (PPRI et autres)

Sur les règles à comprendre en rapport avec le PLU, vous devez savoir que le but de ce document c’est de bien assurer la cohérence territoriale de chaque région. Il y a aussi l’harmonisation de toutes les villes qui entre en compte dans ce plan. Dans les règlements du PLU, il est indiqué que certaines zones doivent être conservée et que les constructions (sur ces zones) ne sont pas autorisées.

Différentes zones sont indiquées dans le plan local d’urbanisme :

  • Les zones urbaines
  • Les zones à urbaniser
  • Les zones agricoles
  • Les zones naturelles

Les matériaux de construction en bord de mer

Une construction bord de mer s’expose fortement aux intempéries. De ce fait, pour une telle réalisation il faut choisir des matériaux de qualité pouvant résister à toutes les agressions. Les matériaux construction en bord de mer ne se choisissent pas au hasard.

Avec la force du vent qui peuvent entraver la construction en bord de mer, il n’est pas évident d’investir dans les matériaux bas de gamme. L’air salin ainsi que l’exposition au soleil de la maison peut aussi désaltérer cette structure. De ce fait, il ne faut rien négliger. Pour le choix des matériaux à utiliser, avec la présence de toutes ces contraintes, il faut opter pour la qualité.

Si certains éléments de votre maison doivent avoir une texture en bois, il faut vraiment investir dans du bois traité. Ce dernier peut conserver toute sa performance face aux agressions de la salinité de l’air. Toutefois, l’entretien de la structure de l’élément en bois doit être mis en avant pour éviter sa détérioration rapide.

Pour le choix du métal, il faut opter pour l’acier galvanisé qui ne se déforme pas sur la construction en littoral. C’est un matériau qui ne craint pas la corrosion, mais il faut quand même bien poncer ce type de métal avant de l’intégrer à la construction. Toujours sur les matériaux adéquats à la construction bord de mer, vous pouvez utiliser le verre qui est idéal pour la création de vos baies vitrées.

Consulter un spécialiste à proximité

Pour la réalisation d’une construction en bord de mer, il est fortement conseillé d’aborder un professionnel. Il dispose de toutes les compétences qui sont en rapport avec votre projet de construction. Mais aussi, vous pouvez bénéficier de meilleurs conseils sur le choix du terrain, des matériaux à utiliser ainsi qu’une équipe d’experts à votre disposition. En collaborant avec un spécialiste, vous avez une grande opportunité de réussir parfaitement votre projet, et ce, point par point.

Partager :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles





    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.