L’autoconsommation solaire : les différentes techniques

media autoconsommation differentes techniques solaire.jpg

À l’ère de la transition énergétique, différentes solutions existent pour diminuer considérablement l’impact environnemental lié à la consommation d’énergie des ménages. L’autoconsommation en fait partie et se traduit par le fait de consommer en partie ou totalement l’énergie provenant de votre production. Vous utilisez alors celle que vous produisez vous-même. Si vous décidez de passer à l’énergie solaire par exemple, vous pouvez consommer l’électricité produite de différentes manières. Quelles sont les techniques d’autoconsommation solaire ? Ces méthodes ont-elles des avantages et des inconvénients ?

L’autoconsommation solaire partielle

Avant tout propos, il convient de rappeler que le principal but de la transition énergétique est de réduire les émissions de CO2 des entreprises et des particuliers en privilégiant l’autoconsommation. Ce mode de consommation permet de diminuer les émissions de CO2, mais aussi d’augmenter l’autonomie des uns et des autres vis-à-vis des fournisseurs d’énergie électrique, de fuel et de gaz. Lorsque vous optez pour l’autoconsommation partielle, vous couvrez une part de vos besoins en électricité via la consommation de l’énergie que vous avez produite. Le reste des besoins électriques du bâtiment sont satisfaits par un fournisseur. L’autoconsommation partielle est la technique la plus utilisée chez les particuliers.

La courbe de production de l’énergie des panneaux photovoltaïques au cours de la journée n’est pas adaptée à la courbe de consommation des foyers. L’électricité fournie par les panneaux solaires n’est alors pas disponible à tout moment. Les ménages se rabattent donc sur l’énergie électrique fournie par un prestataire lorsque les panneaux n’envoient pas le jus nécessaire. Si vous optez pour l’autoconsommation partielle, vous devrez vendre le surplus d’électricité que vous n’avez pas consommé. Si l’énergie produite vous suffit et qu’il en reste, vous pouvez la mettre en vente. Pour produire son électricité grâce à l’autoconsommation solaire, il faut installer des panneaux solaires qui généreront un courant alternatif et qui alimentera tous les équipements électriques du bâtiment.

img autoconsommation differentes.jpg

Comment fonctionne l’autoconsommation

Si vous avez envie de passer à l’énergie verte, mais que vous n’avez pas encore les moyens pour acheter plusieurs panneaux, notez que vous pouvez produire de l’électricité juste en branchant une prise électrique classique. Cela est possible grâce au kit solaire. Il est question d’un panneau solaire amovible de petite taille que vous pouvez brancher sur n’importe quelle prise de courant de la maison. Ce panneau fonctionne de la même manière que les grands panneaux que vous pouvez voir sur les toits des usines ou de certains particuliers.

Lire aussi :   Quels sont les avantages des énergies renouvelables ?

Opérationnel en 15 minutes, le panneau du kit récolte les rayons du soleil. Ceux-ci sont convertis en électricité par l’onduleur qui est fourni dans le kit. Cette énergie est ensuite injectée sur votre réseau via le câble branché sur un secteur. Il convient de noter que la prise fonctionne dans les deux sens. C’est-à-dire qu’elle injecte de l’énergie au réseau, mais peut également lui en soutirer. Pour alimenter votre maison, vous n’avez pas besoin de choisir les appareils qui fonctionneront avec l’électricité produite par le kit solaire. L’énergie générée par les panneaux solaires alimentera en priorité les équipements les plus proches connectés au réseau. Vous consommez donc en priorité et de façon systématique l’électricité produite par le kit.

L’autoconsommation solaire totale

Comme vous vous en doutez certainement, dans le cas de l’autoconsommation solaire totale, vous utilisez toute l’électricité produite par les panneaux solaires. Des méthodes existent pour maximiser votre taux d’autoconsommation. Si vous ne consommez pas toute l’énergie produite par votre kit solaire, celle-ci peut ainsi être réinjectée dans le réseau public de distribution auquel vous êtes raccordé. Même si vous optez pour l’autoconsommation totale, cela ne signifie pas que vous êtes totalement autonome. S’il est vrai que produire soi-même son électricité pour alimenter sa maison permet d’être plus indépendant, cela ne veut pas dire que vous vivez dans un bâtiment complètement indépendant en électricité.

Comme vous avez pu le voir, l’autoconsommation couvre une partie de vos besoins en énergie grâce aux panneaux solaires. Votre logement reste donc raccordé au réseau de distribution, sauf que vous n’êtes plus entièrement dépendant de lui. Une habitation autonome en électricité n’est plus rattachée au réseau de distribution. Elle dépend en intégralité de l’énergie solaire produite. Les habitants d’une maison autosuffisante ne peuvent alors pas compter sur l’électricité fournie par le réseau de distribution si l’énergie produite par les panneaux n’est pas suffisante.

Lire aussi :   Quelle est la différence entre énergie fossile et fissile ?

media l autoconsommation solaire les differentes techniques.jpg

Autoconsommation solaire et stockage d’énergie verte

Pour produire de l’électricité, les panneaux photovoltaïques captent les rayons du soleil. Cela veut dire que sans le soleil, ces équipements ne peuvent pas jouer pleinement leur rôle. Que se passe-t-il alors lorsqu’il pleut ou que le soleil se couche ? En autoconsommation partielle ou totale, c’est votre fournisseur d’énergie qui prend le relais. Dans le cadre de l’autoconsommation avec stockage d’énergie verte, vous pouvez toutefois utiliser le surplus produit au lieu de le céder. Toute l’énergie produite et non consommée est emmagasinée dans une batterie physique ou dans un espace de stockage virtuel. Vous pourrez donc utiliser ce surplus lorsque vous en aurez besoin.

Pourquoi passer à l’énergie solaire ?

Beaucoup de particuliers désirent passer à l’énergie solaire pour ne plus dépendre des fournisseurs d’énergie. Consommer de l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques comporte d’autres avantages plus intéressants. Tout d’abord, l’énergie solaire favorise la transition énergétique. Contrairement aux énergies fossiles, ces installations ne rejettent pas de carbone dans la nature. L’énergie qui vient du soleil est de plus inépuisable. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est surnommée « énergie verte » ou « énergie propre ».

Installer des panneaux solaires vous permet de faire des économies sur le long terme. S’il est vrai que l’investissement de départ est conséquent, vous le rentabiliserez au cours des années qui suivront la mise en place des équipements. Vous ferez également des économies sur vos factures d’électricité et de gaz. Vous pourrez aussi gagner de l’argent en vendant votre surplus de production. Les coûts d’investissement ne sont plus aussi élevés qu’avant, car il est possible de bénéficier des aides de l’État pour acheter les panneaux. Les coûts des matériaux et de fabrication ont par ailleurs considérablement diminué au cours des dernières années.

Partager :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

les energies renouvelable
Énergies renouvelables

Quelle sont les 5 énergies renouvelables ?

Les technologies d’énergie renouvelable sont de grandes opportunités pour lutter contre l’effet de serre. L’hydroélectricité, par exemple, permet d’utiliser les cours d’eau pour produire de

Lire l'article »

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles





    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.