Rénovation énergétique : quelles aides de l’état pour alléger le coût ?

aides à la rénovation énergétique

La rénovation énergétique devient désormais un enjeu majeur pour la société à cause des effets néfastes qu’engendre la déperdition énergétique auprès des ménages. Elle a pour objectif de redonner sa performance énergétique à un logement grâce à des travaux variés. Toutefois, le coût d’une rénovation énergétique constitue souvent un frein pour les ménages. Sachez que les aides de l’état pour la rénovation énergétique sont multiples pour préserver vos budgets.

Qu’est-ce que la rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique est un ensemble de mesures qui vise à rendre performante un logement en termes énergétique. Pour ce faire, il faut prévoir des travaux de rénovation que vous allez réaliser sur le bâtiment et en adéquation avec les indications d’un diagnostiqueur.
Plusieurs parties du logement sont concernées par des travaux, à savoir les murs et le toit. Selon les estimations, ces derniers sont responsables d’environ 30 % des pertes énergétiques du bâtiment. En effet, ce sont des parties protectrices du bien immobilier. Ils sont alors en contact permanent avec la pollution, la pluie ou la neige. Or, une agression quotidienne engendre des fissures, la casse ou le déplacement d’un lot de tuiles. Cela aura pour résultat de faire échapper de l’énergie.
Après le toit, vous saurez que les murs sont d’autant plus responsables des déperditions de chaleur. L’explication est qu’avec le temps, les façades deviennent mal isolées. Vous ressentez alors une sensation de froideur en vous rapprochant des murs.
À noter que dans le cadre d’une rénovation énergétique, les changements matériels et d’équipements sont aussi recommandés en plus des chantiers qui portent sur le bâtiment. Le propriétaire doit notamment changer son instrument de chauffage en vue de le rendre moins énergivore et économique. Et il devrait encore penser à installer des fenêtres et portes performantes.
En termes d’avantage, il faut déjà mentionner l’économie et le gain de confort. En fait, après une rénovation énergétique, vous devenez moins dépendant aux appareils de chauffage et climatisations, d’où l’abaissement de votre facture.
L’accès à des aides rénovation énergétique est encore un autre atout à évoquer en complément de la préservation de l’environnement. On expliquera ce dernier point par le fait que vous réduisez l’utilisation de chauffage, d’où la réduction de votre empreinte écologique.
Par ailleurs, les bâtiments subissent systématiquement ce que l’on appelle le DPE (diagnostic de performance énergétique) avant la vente ou la location. Pourtant, si votre habitat était énergivore, les preneurs pourraient utiliser l’information pour abaisser le prix de vente. Grâce à la rénovation énergétique, vous augmentez alors la valeur du logement.

Lire aussi :   Quand et comment faire la rénovation énergétique de son logement ?

Quelles sont les aides disponibles ?

Les propriétaires bénéficient de multiples aides rénovation énergétique afin qu’ils puissent se lancer dans des travaux sans se ruiner. Si vous souhaitez réaliser des travaux énergétiques, informez-vous sur les aides auxquelles vous avez droit.

Les aides locales à la rénovation énergétique

Les collectivités territoriales encouragent les ménages à entamer les démarches de rénovation grâce à des aides de rénovation énergétique locales. La chose à savoir est que les aides locales de rénovation énergétique varient d’une région à une autre. Ainsi, pour consulter les aides locales rénovation énergétique qui sont attribuées à votre commune, vous pouvez utiliser l’outil en ligne de l’Agence nationale pour l’information sur le logement.
Certaines collectivités, qu’il s’agisse d’un département ou d’une commune, exonèrent également la taxe foncière appliquée au propriétaire qui s’engage à un projet de rénovation énergétique. Cette exonération peut être partielle ou totale.

Les aides de l’état

Parmi les aides de l’état pour la rénovation énergétique, il faut évoquer Ma PrimeRénov qui s’adresse à tous les ménages. Elle octroie aussi une aide rénovation énergétique copropriété et aux bailleurs propriétaires. Le montant de cette aide à la rénovation énergétique dépendra de deux facteurs. Il y a les revenus du foyer et le gain écologique dont il est possible de bénéficier après la réalisation des travaux.
L’établissement public Anah ou l’Agence nationale de l’habitat propose aussi une aide à la rénovation énergétique aux propriétaires par le biais de son programme « ’Habiter mieux sérénité »’. En revanche, l’allocation financière concerne exclusivement les ménages aux revenus modestes. Ici, le montant de l’aide rénovation énergétique n’excèdera pas 18 000 € et la valeur qui vous sera attribuée dépendra du coût des travaux.
L’Éco-prêt à taux zéro est un privilège qui vous permettra de financer votre projet sans que vous ayez besoin de payer une avance sur trésorerie ou des intérêts. Il permet à un propriétaire bailleur de recevoir entre 7 000 et 50 000 € d’aide depuis le 1er janvier 2022.
L’état attribue également un chèque énergie qui est censé participer aux dépenses énergétiques du ménage. Toutefois, les chèques servent également pour financier des travaux de rénovation. Le montant de l’aide nominative est calculé en fonction de deux critères, à savoir votre revenu fiscal de référence et le coût de la facture énergétique annuelle.
La TVA à 5,5 % est accordée aux propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux. La réduction de 5,5 % est soustraite immédiatement de la rubrique TVA de la facture de certains travaux à condition que l’habitat soit âgé de deux ans au minimum. Elle est octroyée aux propriétaires de résidence principale et secondaire.

Lire aussi :   Pourquoi est-il indispensable d'aborder la gestion des tris des déchets avant le recyclage ?

Les aides en copropriété

Le programme Ma PrimeRénov accorde une aide rénovation énergétique copropriété pour permettre aux bailleurs de rénover les parties communes de leur bâtiment. Grâce à cette aide rénovation énergétique copropriété, vous pourriez bénéficier de 1 000 € dès que vous installerez une chaudière jusqu’au 31 décembre 2022.

L’aide CEE

La rénovation énergétique est une affaire qui concerne de nombreux acteurs parmi les fournisseurs d’énergies. Ainsi, ces compagnies n’hésitent pas à fournir une aide à la rénovation énergétique aux ménages afin qu’ils puissent réaliser des travaux d’économies d’énergies dans le cadre des CEE ou des certificats d’économies d’énergie. Cependant, les travaux devront être confiés à des professionnels RGE ou reconnus garant de l’environnement.
La rénovation énergétique consiste à effectuer des travaux visant à rendre un habitat plus performant en matière énergétique. La réalisation du projet offre de nombreux avantages que ce soit au niveau écologique, financier et le bien-être. Pour vous aider dans le projet, vous pouvez compter sur les aides de l’état pour la rénovation énergétique de la part de l’État, des fournisseurs d’énergie ou des collectivités territoriales.

Partager :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles





    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.