Le bois est-il une énergie renouvelable ?

Une forêt boisée en automne.

Avec toutes ces énergies renouvelables, on a tendance à se mélanger les pinceaux. Voyons d’abord la définition d’une énergie renouvelable : c’est une énergie provenant d’un milieu naturel et qui se renouvelle plus vite qu’elle ne se consomme. Mais alors, le bois est-il une énergie renouvelable ? Nous allons y répondre dans cet article !

Une ressource naturelle

D’où vient le bois ?

Vous le savez, le bois provient des arbres, c’est le seul matériau naturel renouvelable. Et ces derniers nous sont indispensables, nous voyons leur présence se faire remplacer par des infrastructures. Heureusement, certains environnements propres à eux existent, comme les forêts. Certaines activités permettent l’entretien et l’exploitation des forêts, comme la sylviculture. On parle aussi de sylviculture durable ou de forêt durable lorsque le but est d’optimiser le capital forestier. Cela signifie que la ressource en bois devient inépuisable en ayant un stock renouvelable. Le nombre d’arbres plantés est alors supérieur aux nombres d’arbres abattus. De ce fait, le bois est une énergie renouvelable !

Par ailleurs, il faut savoir que les forêts représentent 30 % de la superficie de la terre. Les trois plus grandes forêts sont :

  • La forêt Amazonienne située en Amérique du Sud ;
  • La forêt Taïga située en Amérique du Nord et au nord de l’Eurasie ;
  • La forêt du Bassin située au Congo.

Quelles sont les caractéristiques du bois ?

Le bois possède différentes propriétés selon son type d’arbre. On le choisit en fonction de ses caractéristiques, plutôt nombreuses et variées.

Les voici :

  • La couleur : allant du blanc au rouge ;
  • L’écorce : épaisse ou fine, lisse ou rugueuse, etc ;
  • La matière : dure, douce, granuleuse, etc ;
  • L’aubier : blanchâtre et plus ou moins épais ;
  • Le duramen : plus ou moins foncé et large. Les lignes circulaires diffèrent ;
  • Les feuilles : feuillus, en aiguilles, etc.

Quels sont les avantages et les inconvénients du bois ?

Le bois est-il une énergie renouvelable ? Nous avons répondu oui ! Mais cette énergie n’a pas fini de nous surprendre, elle possède des avantages non négligeables :

  • Une résistance : le bois résiste à de fortes pressions et à une durabilité naturelle spectaculaire ;
  • Une isolation thermique ;
  • Un combustible écologique : dégage de la chaleur ;
  • La flottabilité : une grande majorité des bois sont insubmersibles grâce à leur densité inférieure à celle de l’eau ;
  • La cellulose : le bois est riche en cellulose, c’est la matière première pour la fabrication de papier ;
  • L’impact environnemental : neutre en émission carbone.
Lire aussi :   Pourquoi opter pour l’autoconsommation solaire pour alimenter votre maison en énergie électrique ?

Bien que le bois soit une énergie renouvelable, celui-ci possède quelques inconvénients :

  • Une vulnérabilité aux termites ;
  • Une inertie thermique faible.

Ces inconvénients peuvent être traités et évités en traitant le bois régulièrement, et en y intégrant des matériaux lourds favorisant une meilleure inertie thermique.

Quels usages a-t-on du bois ?

Le bois s’utilise de différentes façons pour différentes utilités. On en retrouve partout, mais dans quelle mesure ?

Ses utilités et ses limites

Cette énergie renouvelable est utilisée depuis la nuit des temps, notamment pour sa chaleur, et est implantée dans notre quotidien, quelle est son utilité ?

Cette énergie sert :

  • À la carbonisation et à la combustion pour le chauffage ;
  • Au commerce de pâtes à papier ;
  • Au commerce de panneaux particules ;
  • Au fonctionnement des chaudières à bois.

Malgré ses nombreux atouts, le bois à ses limites. Plus le site de production est éloigné de la destination finale, plus le coût et l’impact du transport sont élevés.

De plus, lors de la combustion du bois, il faut veiller à éviter les foyers ouverts qui libèrent des gaz nocifs dans l’air.

La principale limite est la déforestation. Le bois est une énergie renouvelable qu’il faut utiliser avec parcimonie. L’exploitation forestière intensive peut inverser cette tendance et rendre le bois non renouvelable. Sans compter que les forêts détiennent des puits de carbone naturel. Il est donc dans notre intérêt d’utiliser le bois de manière judicieuse.

La part du bois dans le mix énergétique français

La France est-elle une grande consommatrice de cette biomasse solide ? En 2019, selon le Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, la part du bois sur le sol français était de 31 %, soit une production de 17 millions d’hectares de forêts en hexagone et 8 millions dans les DOM. La récolte de bois commercialisé représentait 38 millions de mètres au cube.

Lire aussi :   Quelle différence entre un panneau photovoltaïque et un panneau solaire ?

💡 La France est le 4ᵉ pays le plus boisé d’Europe.

Dans le mix énergétique français (mix d’énergies), la part des énergies renouvelables est de 14 %. La biomasse solide représente 5 % parmi ses énergies renouvelables, faisant d’elle la première énergie renouvelable consommé en France. En 2021, elle détenait 35 % de la consommation d’énergies renouvelable selon le Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires.

💡 À savoir : 95 % de cette énergie sert à la production de chaleur (combustion et chauffage) et parmi ce pourcentage, 76 % est d’origine domestique.

Mais alors, le bois est-il une énergie renouvelable d’avenir ? Nous le savons, les forêts sont des alliées importantes contre le réchauffement climatique grâce à leur puits de carbone naturel, nous ne pouvons pas nous passer d’elles.

Le bois est principalement utilisé pour sa chaleur et plus particulièrement pour le chauffage ; qui émet 10 fois moins de poussières fines que les autres systèmes de chauffage, ce qui favorise la conversion énergétique. Et sa popularité laisse présager une croissance de l’emploi dans les années à venir : le bois est bel et bien l’énergie renouvelable du futur.

L’enjeu est de combiner l’augmentation de production de bois dans les prochaines années, en réponse à l’urgence climatique, avec l’augmentation de l’espace forestier. Dans le but de maintenir le statut d’énergie renouvelable. L’objectif du gouvernement est de limiter les autres énergies au profit du bois.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles






    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.