Quelles sont les idées pour se chauffer sans électricité ?

jeune fille dans une maison avec un plaid sur ses épaules, un bonnet et des gants.

Durant certaines périodes de l’année, l’utilisation d’un appareil de chauffage paraît indispensable pour se chauffer à la maison. Ces genres de dispositifs sont disponibles en plusieurs versions, dont les fameux chauffages électriques. Mais à force de servir de l’appareil, vous devez payer une somme importante aux fournisseurs d’électricité d’où la nécessité de trouver des alternatives sur comment se chauffer sans électricité à la maison. Découvrez comment s’y prendre.

Le chauffage au bois

Si vous souhaitez vous passer de chauffage électrique, l’une des solutions consiste à utiliser un poêle à bois. Cet appareil fonctionne de manière similaire à une cheminée puisqu’il produit une combustion qui distribuera la chaleur dans chaque recoin de la pièce. Toutefois, le poêle à bois est inefficace pour réchauffer l’atmosphère d’une surface importante (plus de 70 m²).

Utiliser les panneaux solaires

Pour devenir autonome en électricité, il est encore envisageable d’établir des panneaux solaires sur le toit. Certes, les panneaux produisent de l’énergie électricité, mais vous ne dépendrez pas des fournisseurs d’énergies traditionnels. Pour cela, vous pouvez compter sur les photovoltaïques ou les panneaux thermiques.

Allumez des bougies

Le niveau de performance de quelques bougies ne sera pas le même qu’un radiateur électrique. Toutefois, les bougies conviendront pour comment se chauffer sans électricité à la maison et vous permettra de profiter d’une ambiance cocooning. Lorsque vous pensez à cette solution, une astuce consiste à couvrir les bougies avec des pots en terre cuite pour apporter de la chaleur. Surélevez ensuite le pot pour permettre à l’air de pénétrer à l’intérieur. Cette technique est appelée chauffe-pot.

Lire aussi :   Quand allumer le chauffage en Bretagne ?

Couvrez votre sol

Certains revêtements de sol sont naturellement froids comme le carreau. Pour comment se chauffer sans électricité et éviter de ressentir cette sensation désagréable de marcher sur un sol froid, vous pouvez mettre en place des tapis ou une moquette douce. Ici, tous les types de tapis ne vont pas convenir pour augmenter la chaleur des planchers d’une pièce froide, ils doivent être à poils longs et épais. Ils sont disposés partout dans le logement que ce soit sous la table à manger et sous le lit.

Placez des rideaux

À part l’utilisation de volets, vous pouvez accroître votre niveau de protection contre l’air froid sur les fenêtres en installant des rideaux épais. Ces derniers ont été conçus pour isoler thermiquement la maison tout en réduisant les nuisances sonores provenant de l’extérieur.

Laissez pénétrer le soleil

Quand le temps est ensoleillé, n’hésitez pas à ouvrir vos volets. Il suffit ensuite de rajouter des rideaux légers comme les voiles, si vous voulez vous préserver contre les regards indiscrets du voisinage. Sachez que le soleil reste efficace pour chauffer la maison malgré le fait que les fenêtres filtrent une partie importante de ses rayonnements. Selon les estimations, 40 et 75 % des rayons solaires parviennent à passer sur vos vitres. Cela est largement suffisant.

Améliorez la performance de vos fenêtres

Les fenêtres restent l’une des responsables majeures de la déperdition énergétique dans une pièce lorsque certaines parties constituantes commencent à présenter des défauts. Alors, comment faire ? Vous devez tout simplement vérifier régulièrement l’ensemble de ses composants pour se chauffer sans électricité et y placer des isolants. Il est aussi conseillé de changer les simples vitres en double ou triple vitrage. En outre, si vous avez les possibilités financières, n’hésitez pas à revoir le toit.

Lire aussi :   Poêle à granulés : conseils pratiques pour l'achat et le stockage de pellets

Vêtir des vêtements chauds

Pour éviter à votre corps de s’exposer aux froids sans énergie électrique, portez des vêtements chauds tels que les pulls en laine, pyjama en matière polaire. Les pieds devront aussi être réchauffés avec des chaussettes et une pantoufle. Au cas où les habillements sont encore insuffisants à votre goût, vous pouvez porter un plaid et une bouillotte sur votre corps.

Fermez la porte de vos pièces

En ouvrant toutes les pièces de votre logement, vous laissez la chance à l’air froid de circuler à l’intérieur. Mais en contrepartie, vous perdez en confort thermique. En effet, la chaleur sera éparpillée dans toutes les pièces de l’habitat au lieu de se concentrer sur une zone spécifique. Fermez alors les pièces que vous n’allez pas utiliser.

Penser à aérer votre maison

En aérant la maison, vous réduisez le risque que des microorganismes liés à l’humidité viennent causer du tort à votre santé. Au-delà de cet aspect, vous saurez qu’avec un taux d’humidité inférieur à 55 %, le logement aura du mal à recouvrer sa performance thermique d’origine malgré l’application d’une technique de chauffages alternatifs. Apportez alors de l’air frais à votre habitat.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

Une station géothermique se trouvant dans les montagnes.
Chauffage

Comment fonctionne la géothermie ?

Avec les détériorations atmosphériques auxquelles on est confronté aujourd’hui, il devient de plus en plus urgent de trouver une solution énergétique durable. La géothermie est l’une

Lire l'article »
Une clim vu d'en bas, dans une pièce à vivre.
Chauffage

Combien consomme une clim ?

La climatisation, bien qu’elle procure un confort appréciable, représente une dépense énergétique non négligeable. L’utilisation d’une climatisation entraîne une consommation électrique allant à 2500 watts

Lire l'article »

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles






    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.