Optimiser la performance énergétique de votre logement avec l’audit énergétique : un guide détaillé

Tiges enterrées dans un pot en verre, rempli de pièce de monnaie.

Avec l’application de la Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020) en vertu de la loi sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN), l’importance de l’optimisation de la performance énergétique tout en réduisant l’empreinte carbone est devenue prioritaire pour les Français. 

Cette réglementation vise à être plus ambitieuse et rigoureuse pour l’industrie de la construction dans le but de protéger l’environnement.

La loi a pour but de mener une rénovation massive des bâtiments existants et d’établir des normes de consommation d’énergie plus strictes pour les nouveaux bâtiments. Si les Français se mobilisent pour ce défi, on estime que d’ici à 2034, près de 40 % du parc immobilier français sera concerné par la rénovation énergétique.

Que vous souhaitiez vendre votre propriété, économiser de l’énergie, augmenter la valeur de votre propriété ou améliorer le confort thermique de votre logement, il existe de nombreuses raisons d’engager des travaux de rénovation énergétique. L’audit énergétique, souvent appelé audit incitatif, est une étape clé pour ceux qui envisagent de tels travaux. Cependant, comprendre l’investissement requis peut parfois être compliqué.

Cet article vise à vous aider à comprendre les coûts de l’audit énergétique pour une maison ou un appartement. Avant de parler du prix de l’audit énergétique, il est essentiel de reprendre la définition d’un audit énergétique et ce qu’elle prend en compte.

Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?

Un audit énergétique est une évaluation détaillée de la performance énergétique et environnementale d’un logement. Il examine en profondeur tous les aspects du bâtiment, comme sa structure, son isolation thermique, ses systèmes de chauffage, sa consommation d’énergie, sa ventilation, sa production d’eau chaude sanitaire et son éclairage.

Suite à l’audit, le logement est classé en fonction de son efficacité énergétique (de A à G) et un certain nombre de scénarios de travaux sont proposés. Le bureau d’études thermiques chargé de l’audit établit des recommandations pour améliorer la performance énergétique de la maison ou de l’appartement, en tenant compte des besoins du client et de son budget.

L’audit énergétique offre également une vision claire aux propriétaires sur plusieurs aspects clés, leur permettant de prendre la meilleure décision en matière de travaux de rénovation énergétique :

  • La performance énergétique prévue après la réalisation des travaux de rénovation décrits dans chaque scénario,
  • Le coût estimé des travaux,
  • Les aides auxquelles le propriétaire est éligible,
  • La « valeur verte », qui est la valeur ajoutée d’un bien après la réalisation de travaux d’amélioration des performances énergétiques par rapport à un bien similaire.

L’audit énergétique a une validité de cinq ans. Au-delà de ce délai, une nouvelle évaluation détaillée des performances énergétiques et thermiques du logement doit être effectuée.

Pourquoi réaliser un audit énergétique ?

6f741f110c779a6c80eb05d7376c2a0d

Pour réduire considérablement votre consommation d’énergie 

L’audit énergétique est la première étape avant d’entreprendre des travaux de rénovation. En effectuant un bilan complet de votre logement, il identifie précisément les mesures à prendre et les zones du bâtiment sur lesquelles elles doivent être mises en œuvre. Les factures d’énergie élevées sont souvent le résultat d’équipements gourmands en énergie ou de pertes de chaleur : les fameux ponts thermiques. Ainsi, après les travaux, vous pouvez réaliser d’importantes économies sur vos futures factures.

Lire aussi :   Quelles sont les aides sur l'installation des panneaux solaires ?

Pour améliorer le confort thermique de votre logement 

Un logement bien isolé doit pouvoir garder la fraîcheur en été et la chaleur en hiver. Si votre isolation est défaillante, les températures à l’intérieur de votre maison peuvent fluctuer considérablement en fonction des conditions météorologiques. Un audit énergétique révélera tous les défauts d’isolation et les mesures nécessaires pour les corriger. Résultat : un confort thermique accru dans votre maison ou appartement.

Pour la vente de votre propriété 

À partir du 1er juillet 2022, il est obligatoire de fournir un audit énergétique au moment de la vente d’un bien immobilier. Les acheteurs potentiels peuvent ainsi avoir une idée précise de la performance énergétique du bien, ainsi que des travaux qu’ils pourraient entreprendre pour l’améliorer.

Pour augmenter la valeur de votre propriété 

Un logement éco-énergétique est plus attrayant pour les acheteurs potentiels, car ils n’auront pas à engager de coûts supplémentaires pour des travaux de rénovation énergétique. En conséquence, les propriétés avec une bonne performance énergétique peuvent généralement être vendues à un prix plus élevé.

Coût de l’audit énergétique

Deux mains qui tiennent des billets européens

Le coût d’un audit énergétique peut varier en fonction de la taille du logement, du type de bâtiment (appartement, maison individuelle, etc.), de sa complexité, du bureau d’études thermiques choisi et de l’endroit où il se situe en France. En moyenne, le coût d’un audit énergétique est de 500 à 1 500 euros.

Cependant, de nombreuses aides sont disponibles pour aider à financer un audit énergétique. Par exemple, l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) propose des aides pour la réalisation d’un audit énergétique. Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 80 % du coût total de l’audit, avec un plafond de 400 euros. Par ailleurs, certaines collectivités locales offrent également des aides pour la réalisation d’un audit énergétique.

Assistance financière pour réduire les coûts d’un audit énergétique 

Dans le but d’accompagner efficacement les citoyens français dans leur transition vers l’énergie durable, le gouvernement a instauré des mesures d’assistance financière pour promouvoir et faciliter les audits énergétiques obligatoires ainsi que les rénovations consécutives.

Les différentes aides MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ Initié en 2021 par l’Anah (Agence nationale de l’habitat), MaPrimeRénov’ remplace le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique). 

Ce soutien se manifeste par un appui financier offert aux propriétaires pour subventionner l’audit énergétique et les travaux de rénovation énergétique de leurs maisons ou leurs appartements. Bien que des primes soient accessibles à tous, le montant de ces dernières dépend des ressources du ménage et de la nature des travaux. Pour être éligible, le logement doit avoir été construit il y a au moins 15 ans.

Le dispositif MaPrimeRénov’ vise particulièrement à encourager les ménages à faibles revenus à engager des travaux de rénovation énergétique généralement réservés aux ménages aisés. 

Elle peut être accordée pour :

  • L’exécution d’un audit énergétique
  • Le remplacement de systèmes de chauffage ;
  • L’exécution de travaux d’isolation thermique. MaPrimeRénov’ peut contribuer au financement de votre audit énergétique :
    • 500 € pour MaPrime Rénov’ bleu – ménages très modestes.
    • 400 € pour MaPrime Rénov’ jaune – ménages modestes.
    • 300 € pour MaPrime Rénov’ violet – ménages intermédiaires.
    • 0€ – pour MaPrime Rénov’ rose – ménages à revenus élevés. 
Lire aussi :   Comment établir un budget réaliste pour la construction d'une maison ?

MaPrimeRénov’ Rénovation Globale peut être ajoutée au dispositif MaPrimeRénov’. Cependant, un audit énergétique doit être réalisé en amont. Notez que cette prime est conditionnelle : les travaux réalisés doivent aboutir à une amélioration notable des performances énergétiques du logement (au moins 55%) et atteindre les classes A ou B du DPE. Ces aides sont cumulables avec le bonus de sortie de passoire thermique qui peut atteindre jusqu’à 1 500 €.

Pour plus d’informations sur les barèmes et les montants d’attribution des deux aides, visitez le site officiel du gouvernement.

Les aides locales 

Aides locales pour réduire le coût de l’audit énergétique De nombreuses aides locales sont disponibles sur tout le territoire pour la réalisation d’un audit énergétique. Voici quelques exemples :

  • Régionales : La région Normandie accorde 500 € pour la réalisation de l’audit énergétique et plusieurs milliers d’euros pour les travaux sur les résidences principales ou secondaires, sans condition de revenus ;
  • Communautés d’agglomération : La communauté d’agglomération Seine-Eure octroie 700 € d’aide pour réaliser un audit énergétique dans la région Normandie ;
  • Métropoles : La métropole de Lyon accorde 800 € sur l’audit énergétique et certaines communes proposent plusieurs milliers d’euros sur les travaux pour toutes les maisons en résidence principale (occupant ou bailleurs) avec un projet de rénovation globale entraînant un gain énergétique d’au moins 55%. L’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement) répertorie les aides locales disponibles à l’échelle régionale ou départementale en fonction de la nature des travaux à réaliser. Consultez leur site pour découvrir les aides auxquelles vous pourriez être éligible.

Les autres aides pour réduire le coût de l’exécution d’un audit énergétique

Aides disponibles après la réalisation d’un audit énergétique L’exécution d’un audit énergétique donne droit à diverses aides et subventions pour entreprendre des travaux de rénovation, garantissant ainsi un retour sur investissement considérable :

  • le chèque énergie ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • les certificats d’économie d’énergie (CEE) ;
  • le coup de pouce Chauffage ;
  • le coup de pouce rénovation performante d’une maison individuelle si vos travaux de rénovation globale permettent un gain énergétique d’au minimum 55 % ;
  • les aides financières des collectivités locales ;
  • la TVA réduite à 5,5 %. 

Pour résumer, l’engagement dans la transition énergétique est une démarche qui peut sembler coûteuse et complexe, mais les nombreux dispositifs d’aide mis en place par l’État et les collectivités locales permettent d’en alléger considérablement le coût. MaPrimeRénov’ ou encore les aides locales constituent autant de leviers financiers qui peuvent être mobilisés pour réaliser un audit énergétique et engager des travaux de rénovation énergétique.

L’audit énergétique est un excellent point de départ pour identifier les axes d’amélioration de votre logement et optimiser sa performance énergétique. C’est une étape cruciale qui peut ouvrir la porte à d’autres aides et subventions pour les travaux de rénovation, rendant ainsi l’investissement encore plus rentable.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

Image hologramme comprenant en son centre un élément "CO2" et plusieurs autres éléments liés au premier autour de ce dernier
Actualités

Tout savoir sur la SBTi

La Science-Based Targets Initiative (SBTi ) guide les entreprises dans la réduction de leurs émissions de CO2 afin de lutter contre le réchauffement climatique. En

Lire l'article »

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles






    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.