L’hydrogène, l’énergie du futur ?

Symbole chimique de l'hydrogène.

L’hydrogène est une alternative sûre aux énergies fossiles et représente environ 75 pourcents de la galaxie. Malgré les premières expérimentations qui ont été réalisées sur l’hydrogène au XIX siècle, il est resté jusqu’alors impopulaire. Ce n’est que dernièrement, à cause des objectifs de transition en cours, qu’il a commencé à susciter plus d’attention. Ce composé moléculaire ouvre la porte à plusieurs opportunités, et peut redynamiser le transport public. Toutefois, le déploiement de l’hydrogène à l’échelle nationale est confronté à des défis. En effet, une grande production peut entraîner une forte émission de carbone. Ainsi, malgré ses avantages, il faudra réfléchir à l’utiliser sans conséquence. Peut-on affirmer que l’hydrogène est l’énergie du futur ?

L’hydrogène, une source d’énergie polyvalente

L’hydrogène est le composé le plus léger et le plus abondant de tous les éléments existants. À l’état naturel, il se présente sous forme de molécules diatomiques H₂ (composé de deux molécules) extrait de l’eau qui est la matière première qui permet de la produire. L’hydrogène est un élément très polyvalent. Tout d’abord, l’hydrogène peut être produit à partir de diverses sources d’énergie, dont les énergies renouvelables (solaire, éolienne et hydraulique). De plus, l’hydrogène peut être stocké et transporté, ce qui permet de surmonter certains défis de distributions liés aux énergies renouvelables. L’hydrogène peut aussi s’utiliser comme source d’énergie de différentes manières. On peut le brûler comme combustible pour produire de l’électricité. En outre, l’hydrogène peut être utilisé comme matière première dans l’industrie pour la production de produits chimiques ou comme combustible dans des processus industriels.

Lire aussi :   Engie versus EDF, quel choix pour des tarifs avantageux ?

💡 À savoir

Notons que la production d’hydrogène peut générer beaucoup de dioxyde carbone. Ainsi, même s’il est possible de l’utiliser pour le chauffage public, la production de médicaments et de produits pharmaceutiques, il faut valoriser les procédés à faibles impacts environnementaux comme la thermolyse ou la gazéification.

Application de l’hydrogène

L’hydrogène est l’énergie du futur, car on peut l’utiliser dans plusieurs domaines. En effet :

  • L’hydrogène peut être utilisé comme combustible dans les véhicules à pile à combustion. Cela offre une alternative propre aux véhicules à combustion pour moins d’émissions de gaz nocif.
  • Les bus, trains et même les avions pourraient être alimentés par les piles à combustible d’hydrogène.
  • L’hydrogène peut être utilisé comme moyen de stockage d’énergie produite à partir de sources renouvelables.
  • Il peut être utilisé pour la fabrication de produits chimiques comme l’ammoniac, car c’est une matière première indispensable.
  • On utilise également l’hydrogène dans l’industrie métallurgique afin de diminuer l’utilisation des minerais.
  • L’hydrogène est aussi utilisé dans l’industrie des technologies de l’information afin de fabriquer les matériaux.
  • Les piles combustibles à hydrogène peuvent aider à générer de l’électricité.
  • L’hydrogène est aussi utilisé comme carburant dans les fusées en raison de sa densité énergétique.

Les avantages de l’hydrogène

L’hydrogène est l’énergie du futur, parce qu’il présente plusieurs avantages. En effet, en tant que carburant, il peut alimenter des piles combustibles pour produire l’électricité. De plus, il peut servir comme gaz qu’on peut mélanger avec du méthane ou être utilisé seul dans les réseaux dédiés. Un autre point fort est la capacité de l’hydrogène à stocker l’énergie. Fabriqué par électrolyse, il peut être stocké sous forme gazeuse ou liquide.

Lire aussi :   Qu'est-ce que la GTB et quel est sa portée ?

Les défis à surmonter

Bien qu’il soit un bon atout dans le processus de transition énergétique, l’utilisation de l’hydrogène pose plusieurs défis. On compte en effet :

  • Une production coûteuse ;
  • Un stockage et un transport plus ou moins difficile ;
  • Une forte émission de dioxyde de carbone lors de la production ;
  • Les infrastructures limitées ;
  • L’absence de normes claires.

Afin de surmonter ces obstacles, des projets technologiques, des investissements dans l’infrastructure et une transition vers des méthodes de production plus propres sont nécessaires. Il faut aussi choisir la meilleure solution de traitement de l’eau et un engagement public et l’établissement de réglementations adaptées.

Même si l’hydrogène offre de très bons avantages, il fait face à plusieurs obstacles. Il faut penser, entre autres, à réduire ses coûts de production et à améliorer les solutions de stockage. L’hydrogène pourrait être l’énergie du futur si des solutions sont trouvées rapidement pour faciliter sa production.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

Image hologramme comprenant en son centre un élément "CO2" et plusieurs autres éléments liés au premier autour de ce dernier
Actualités

Tout savoir sur la SBTi

La Science-Based Targets Initiative (SBTi ) guide les entreprises dans la réduction de leurs émissions de CO2 afin de lutter contre le réchauffement climatique. En

Lire l'article »

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles






    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.