Quel est le fonctionnement d’une climatisation ?

une pièce de vie avec une climatisation, canapé, table basse, etc.

À cause de la chaleur qui fatigue, surtout en été, de plus en plus de foyers choisissent d’installer des climatiseurs. Cette tendance n’a cessé d’augmenter depuis quelques années. Toutefois, malgré cette popularité croissante, la plupart des gens ne connaissent pas le fonctionnement d’une climatisation. Il est tout à fait logique de se demander comment l’air de la maison est refroidi et si cela utilise beaucoup d’énergie. Quel est le fonctionnement d’une climatisation ?

Les différents types de climatisation

Climatisation centrale

Ce système refroidit toute la maison à partir d’un seul système central. Il utilise un réseau de conduits pour répartir l’air frais dans chaque pièce. Généralement installés lors de nouvelle construction ou de rénovation majeure, ils offrent un contrôle précis de la température où que vous soyez dans la maison.

Climatiseur fenêtre

Ceux-ci sont fixés sur une fenêtre ou un mur pour refroidir une seule pièce à la fois. Faciles à installer, ils sont souvent utilisés dans les espaces restreints. Bien qu’abordables, ils peuvent être bruyants et obstruer la vue.

Climatiseur split

Constitué d’une unité intérieure et d’une unité extérieure, ce système est un bon compromis entre la climatisation centrale et les unités individuelles. Il est adapté à des maisons sans conduit de ventilation.

Climatisation portable

Ce sont des unités autonomes qui peuvent être déplacées facilement d’une pièce à l’autre. Simple à installer, car ne nécessitant pas de fixation, elles sont idéales pour des besoins ponctuels.

Climatiseur réversible ou pompe à chaleur

Ce sont des systèmes qui ont deux unités qui servent, à la fois, à la climatisation et au chauffage. Ils utilisent l’air ambiant pour leur fonctionnement.

Lire aussi :   Quels sont les avantages du puits canadien ?

Comment fonctionne une climatisation ?

Le fonctionnement d’une climatisation repose sur un principe fondamental de la physique appelé le cycle frigorifique.

Compression :

Le cycle frigorifique commence par la compression d’un fluide réfrigérant, le plus souvent un gaz (fréon). Cette compression se passe dans l’unité extérieure et fait augmenter la pression et la température du fluide.

Condensation :

Ensuite, le réfrigérant sous haute pression et haute température est acheminée vers l’unité intérieure de la climatisation. À l’intérieur de cette unité, le fluide passe à travers un serpentin où il libère de la chaleur et se condense en un liquide.

Expansion :

Après la condensation, le réfrigérant liquide passe à travers une valve d’expansion qui réduit sa pression et sa température. Cette expansion rapide du fluide réfrigérant le refroidit complètement et le prépare à absorber la chaleur présente dans l’air de la pièce.

Évaporation :

Une fois à basse pression et température, le gaz circule à travers un autre serpentin présent dans l’unité intérieure où il aspire la chaleur de l’air ambiant. Le fluide se refroidit à nouveau et s’évapore.

💡 À savoir

Notez que le cycle frigorifique se répète continuellement. Cela permet à l’appareil de maintenir une température fraîche et confortable à l’intérieur de la pièce tout en évacuant la chaleur excédentaire à l’extérieur. Le nombre d’utilisateurs de clim a baissé de 14% à 25% de 2016 à 2020, cela relate la place importante que cet équipement occupe dans la vie de nombreux ménages.

Quelles sont les différences entre une climatisation et une pompe à chaleur ?

Bien qu’elles servent aussi pour refroidir une pièce, les pompes à chaleur se différencient d’un climatiseur classique à bien des niveaux :

  • Fonctionnement : Une climatisation est principalement conçue pour refroidir pendant les périodes chaudes. Alors que la pompe à chaleur est conçue pour chauffer ou refroidir l’espace en fonction des besoins.
  • Utilisation de l’énergie : Les clims classiques ont besoin de plus d’énergie pour fonctionner, car elles utilisent principalement l’électricité. Les pompes à chaleur, quant à elles, sont plus économes en énergie, puisqu’en plus de l’électricité, elles peuvent se servir de sources vertes.
  • Polyvalence : La pompe à chaleur peut être utilisée tout le long de l’année à cause de ses deux modes de fonctionnement. Ce qui n’est pas le cas d’une climatisation classique.
  • Écologique : Contrairement à une climatisation, une PAC pollue moins l’environnement, car elles utilisent des sources renouvelables.
Lire aussi :   Poêle à granulés : conseils pratiques pour l'achat et le stockage de pellets

Grâce à son fonctionnement cyclique et continu, la climatisation est devenu un must have de nos jours que ce soit à la maison ou au travail. Ses avantages sont nombreux et il en existe de plusieurs catégories. Pour avoir une consommation responsable, il est même possible d’opter pour des technologies comme la pompe à chaleur qui est utile aussi bien en été qu’en hiver.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

Une clim vu d'en bas, dans une pièce à vivre.
Chauffage

Combien consomme une clim ?

La climatisation, bien qu’elle procure un confort appréciable, représente une dépense énergétique non négligeable. L’utilisation d’une climatisation entraîne une consommation électrique allant à 2500 watts

Lire l'article »

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles






    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.