Faut-il baisser le chauffage au sol la nuit ?

Intérieur d'un beau salon moderne

Confort thermique et économie d’énergie sont aujourd’hui devenus deux notions indissociables. En effet, on se demande comment maintenir une bonne température dans sa maison tout en restant raisonnable dans l’utilisation de l’énergie. Dans les logements dotés de planchers chauffants, la question se pose également. Entre autres préoccupations, les consommateurs se demandent s’il faut baisser le chauffage au sol la nuit pour réduire sa consommation d’énergie. Pour en savoir plus, voici une explication complète à ce propos qui pourra mieux vous orienter sur la décision à prendre.

Comment fonctionne un chauffage au sol ?

Le chauffage au sol est un système composé de tuyaux chauffants installés sur un matériau isolant qui est lui-même posé sur une dalle de béton. L’ensemble est recouvert d’une chape qui permet de diffuser la chaleur de manière douce et homogène dans la maison. C’est sur cette chape que sera installé le revêtement choisi (carrelage ou parquet par exemple).

Une fois le système mis en marche, les tuyaux chauffent, et la chaleur émise est alors diffusée à travers le sol, réchauffant progressivement la pièce. On retrouve plusieurs types de chauffage au sol dont :

  • Les planchers chauffants hydrauliques qui sont composés de tuyaux transmettant un fluide caloporteur (eau) et reliés à une chaudière ou à une pompe à chaleur ;
  • Les planchers chauffants électriques qui sont directement reliés au système électrique ;
  • Les planchers chauffants solaires qui fonctionnent grâce à l’énergie solaire.

Le fonctionnement du chauffage au sol peut être automatisé grâce à des thermostats programmables qui activent ou désactivent le chauffage en fonction des besoins de la journée.

Lire aussi :   Comment réduire les coûts d'installation de votre climatisation : astuces et conseils

Quelle est la température idéale ?🌡️

Les planchers chauffants sont soumis à des normes strictes pour ce qui est de leur régulation et de leur fonctionnement. En effet, une température trop élevée du chauffage au sol peut entraîner des problèmes de santé (jambes lourdes) tandis qu’une température trop basse favorise la prolifération de légionelles (cas des planchers chauffants hydrauliques).

Il est donc conseillé de maintenir la température des tubes chauffants à 50 °C au maximum et celle de la surface en contact avec les utilisateurs dans une fourchette de 18 à 28 °C au maximum.

En journée, une température de 25 à 28 °C sera suffisante pour chauffer convenablement la maison. La nuit, la température pourra se situer entre 18 et 21 °C, ce qui permettra d’économiser de l’énergie sans perte de confort thermique.

💡 À noter :

Avec un plancher chauffant, la température au sol n’est pas nécessairement celle de l’air ambiant de la pièce. Il faut donc en tenir compte pour régler au mieux son chauffage au sol et assurer un bon confort thermique dans la maison sans que le sol soit trop chaud.

Faut-il baisser le chauffage au sol la nuit ?🌃

Avec des radiateurs, baisser le chauffage la nuit peut permettre de réaliser des économies d’énergie assez conséquentes. Mais est-ce le cas du chauffage au sol ? Pour savoir s’il faut ou non baisser la température du plancher chauffant la nuit, il est important de connaître les avantages et inconvénients de cette pratique.

Les avantages à baisser son chauffage au sol la nuit ✔️

Baisser la température du chauffage la nuit de quelques degrés peut aider à réaliser des économies d’énergie et donc à réduire le montant de sa facture. Cela peut aussi entraîner un meilleur confort thermique, car la nuit, une température plus fraîche favorise un sommeil plus réparateur chez certaines personnes.

Lire aussi :   Poêle à granulés : conseils pratiques pour l'achat et le stockage de pellets

Baisser le chauffage au sol la nuit a toutefois quelques inconvénients.

Les inconvénients à baisser son chauffage au sol la nuit ❌

Le plus gros inconvénient de cette pratique est le temps de réchauffement du plancher chauffant. En effet, lorsque le chauffage au sol est baissé la nuit, au matin, le sol peut prendre plus de temps à chauffer, surtout si la température avait été considérablement réduite. Le système aura alors besoin de plus d’énergie pour atteindre la température souhaitée, ce qui influe bien évidemment sur la facture. Cela aura aussi pour conséquence un inconfort thermique pour les habitants de la maison.

Quelle est la meilleure solution ?

Il faut retenir que baisser le chauffage au sol la nuit peut être avantageux lorsque l’on maintient un certain équilibre. Il peut être intéressant de réduire la température du plancher chauffant de 1 à 3 °C la nuit pour maintenir un bon confort tout en réalisant quelques économies d’énergie.

Le plancher chauffant est l’un des systèmes de chauffage les plus confortables. Son utilisation dans le respect des normes permet de réaliser des économies d’énergie intéressantes tout en respectant le bien-être des usagers.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

Une clim vu d'en bas, dans une pièce à vivre.
Chauffage

Combien consomme une clim ?

La climatisation, bien qu’elle procure un confort appréciable, représente une dépense énergétique non négligeable. L’utilisation d’une climatisation entraîne une consommation électrique allant à 2500 watts

Lire l'article »

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles






    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.