Quels sont les atouts de la transition énergétique en Bretagne ?

quels sont les atouts de la transition énergétique en bretagne

L’énergie verte est devenue depuis quelques années une priorité pour tous, et ce, dans le but de tenter de sauver et de préserver la planète. Pour cela, de nombreuses méthodes ont été entreprises par l’État.

En Bretagne, c’est en 2015 que les choses se sont évoluer vers des mesures plus efficaces. En effet, c’est à ce moment qu’une Loi de transition énergétique pour la croissance verte a vu le jour. Mais alors, comment a-t-elle évolué ? Et quels sont ses différents impacts ?

Qu’est-ce que la transition énergétique ?

Avant de s’intéresser à tout ce qui touche à l’actualité de la transition énergétique en Bretagne, il est tout d’abord essentiel de s’intéresser à ce qu’est la transition énergétique et à ce que cela signifie réellement.

De ce fait, il est important de savoir que ladite transition énergétique est en réalité un ensemble de changements mis en place qui concerne principalement les systèmes de production d’énergie. Bien sûr, cela ne s’arrête pas uniquement là, car ces changements touchent également le domaine de la distribution et de la consommation de cette énergie.

Le but de la transition énergétique en Bretagne est de basculer vers des systèmes plus verts et écoresponsables. Il s’agit donc d’une mesure mise en place pour la protection de l’environnement. Mais alors, comment fonctionne-t-elle ? Et quels sont ses impacts ?

Comment la Bretagne s’engage-t-elle à la transition énergétique ?

À présent que la notion de transition énergétique est acquise, il est nécessaire de s’intéresser aux méthodes adoptées par l’État en Bretagne, pour l’amélioration des performances énergétiques.

Parmi les projets bretons les plus réussis, il est possible de citer :

  • L’installation d’éoliennes ;
  • L’injection de biométhane ;
  • La production de chaleur ;
  • La production d’électricité ;
  • La rénovation énergétique.

Tous ces projets qui ont été mis en place à intervalles différents permettent à la Bretagne d’avoir une bien meilleure position quant à la transition énergétique.

L’installation d’éoliennes

Grâce à ce projet de transition énergétique qui a été adopté il y a quelques années en arrière, la Bretagne parvient à se placer en quinzième position en France quant à sa consommation électrique. Cela est dû au fait que 15,7 % de sa consommation électrique est couverte par les énergies renouvelables, en d’autres termes majoritairement par les éoliennes.

Lire aussi :   Quelles sont les énergies renouvelables exploitées en Bretagne ?

Ceci étant dit, il faut savoir que ces dernières ne sont pas les seules mesures prises en charge, car la Bretagne s’est également engagée sur d’autres projets d’énergie renouvelable.

L’injection de biométhane

Il faut savoir qu’en ce qui concerne l’injection de biométhane, la Bretagne a grandement évolué au fil du temps. En effet, alors qu’elle ne comptait que 52 GWh en capacité d’injection raccordée fin 2017 avec 562 GWh en file d’attente la même année, elle a évolué vers une capacité de 407 GWh de capacité raccordée fin 2020 avec 1404 GWh en file d’attente la même année.

En d’autres termes, cela signifie que la région bretonne accueille 28 sites d’injection de biométhane sur les 214 existants sur le territoire français.

La production de chaleur

En 2019, la Bretagne a réussi à se placer en onzième position sur douze concernant son linéaire de chaleur qui est principalement produit par les énergies renouvelables. Il est question de 78 % d’énergies renouvelables avec environ 29 réseaux de chaleur.

La production d’électricité

En novembre 2020, la Bretagne se trouve troisième dans un classement de treize quant à sa mobilité électrique. Cela est dû au fait de ses 55,09 points de charge accessibles au public. Il faut garder en tête qu’au total, ce sont 1838 points de charge qui sont comptés sur la région.

La rénovation énergétique

Partout en France, il est possible de faire des travaux de rénovation chez soi afin d’améliorer ses performances énergétiques. Pour cela, il existe des aides et des subventions de l’État.

En Bretagne, ce sont 9149 dossiers MaPrimeRénov qui ont été enregistrés en 2020. Cela permet à la région de se classer huitième sur treize.

Quel est l’impact de la transition énergétique en Bretagne ?

Il faut savoir que comme cité précédemment, la transition énergétique est un projet très important partout en France, mais il ne peut avoir d’impact positif que quand il est mené à bien comme en Bretagne. Cette transition permet d’apercevoir un revers des plus intéressants.

Lire aussi :   Quelles sont les aides sur l'installation des panneaux solaires ?

En effet, il faut savoir qu’il est possible de citer en premier lieu la création d’emploi. Grâce à la transition énergétique bretonne, ce sont environ 2 500 personnes qui ont réussi à trouver un emploi et un salaire, surtout chez Engie, où il s’agit principalement de métiers qui concernent l’énergie.

De plus, il ne faut pas oublier les emplois créés indirectement grâce aux multiples investissements effectués en Bretagne. D’ailleurs, ces derniers pourraient progresser jusqu’à

20 % en 2025, ce qui signifie que les avantages pourraient augmenter davantage.

Enfin, grâce à la transition énergétique en Bretagne, ce sont de nombreuses recrues qui sont formées. Enedis a signé plus de 150 contrats d’alternance, ce qui est idéal pour les étudiants.

Pour quelles raisons la transition énergétique est-elle intéressante en Bretagne ?

Il faut savoir que la transition énergétique n’est pas forcément avantageuse partout ailleurs comme en Bretagne et il existe de nombreuses raisons derrière cela. En effet, il est important de garder en tête que cette région a réussi dans ce domaine grâce aux innombrables investisseurs qui ont vu l’avantage de leurs actions.

Si ces derniers n’ont pas vu le potentiel breton, celui-ci n’aurait jamais pu arriver là où il en est aujourd’hui. De plus, il faut savoir que contrairement à d’autres régions françaises, la Bretagne a su se fixer les bons objectifs dès le début pour les atteindre petit à petit.

Parmi eux, il est possible de citer la maîtrise de la demande énergétique, la réduction de l’émission des gaz à effet de serre qui se mesurait à environ 26,8 M de tonnes dans la région bretonne en 2016, l’amélioration de la qualité de l’air, le développement des énergies renouvelables …

Ceci étant dit, il faut savoir que la Bretagne a su agir rapidement en conséquence, ce qui résulte à une baisse de consommation énergétique estimée à 35 % en 2040 et une bonne couverture d’énergie verte dans la région.

Partager :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles





    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.