Comment concevoir une isolation de toiture écologique ?

isolation toiture écologique

La partie d’isolation d’un logement, qu’il s’agisse d’une habitation en construction ou bien d’un appartement en rénovation, est une étape essentielle qui aura un grand impact aussi bien sur le confort des habitants que sur les futures factures et dépenses énergétiques du logement. Nous parlerons ici plus en détail des spécificités de l’isolation du toit de manière écologique avec ce qu’elle peut impliquer comme matériaux plus ou moins adaptés, de techniques de fixation et des potentielles différences qu’il peut y avoir avec les autres modèles d’isolation essentiellement au niveau des toits.

Qu’est-ce qu’une isolation écologique pour une toiture ?

Le concept d’isolation écologique peut concerner aussi bien les combles, les murs, les sous-toitures que les planchers et consiste à réduire les émissions de carbone qui peuvent s’échapper habituellement d’une maison ou d’un bâtiment. L’application de ce type d’opérations passe avant tout par des matériaux de construction de base sains et surtout dénués de toute trace de produits chimiques en restant assez qualitatifs pour correctement garder la chaleur.

Pour revenir au sujet principal de l’isolation thermique de toiture écologique, il est également bon de souligner que cela va passer par des méthodes d’installation nouvelles, voire des modèles de construction mieux pensés pour l’environnement.

Matériaux utilisables pour une isolation de toiture écologique

Les principales matières utilisées dans le cadre des isolations écologiques pour toitures sont également retrouvées dans la même opération pour les parois ou même les sols. La première alternative écologique est celle de la laine de mouton qui reste l’une des plus économiques du marché avec quasiment autant d’intérêts que d’autres matériaux moins respectueux de l’environnement tels que la ouate de verre.

L’autre avantage de la laine de mouton réside dans sa composition dépourvue de composites irritants ou nocifs pour le corps avec également une bonne résistance à l’humidité. On citera également dans ce registre d’autres matières écologiques tout aussi intéressantes, mais moins connues comme :

  • La laine de chanvre ;
  • Le liège ;
  • La chènevotte ;
  • La ouate de cellulose.

Une autre option régulièrement utilisée dans le cadre des isolations écologiques pour toiture reste la paille de bois qui se démarque par de bonnes caractéristiques thermiques ainsi qu’une propension à emmagasiner beaucoup de chaleur. Une autre spécificité utile de cet isolant est son processus d’installation qui, en plus d’être simple à exécuter, se complète relativement rapidement surtout par rapport à d’autres matériaux moins écologiques.

Depuis l’intérieur

Une isolation de toiture par l’intérieur est un procédé qui doit d’abord suivre un examen préliminaire du lieu et plus précisément de la sous-toiture afin de prendre connaissance de l’état actuel de la charpente. C’est cette démarche qui permettra de déterminer les étapes de mise en place de l’isolant ainsi que la durée de vie de l’installation.

Il est possible d’opter pour deux modèles d’applications pour l’isolation de sa toiture par l’intérieur, il s’agit de l’isolation sous toiture et celle sous rampants. En ce qui concerne le type d’isolant écologique à choisir, il vaut mieux consulter le professionnel qui s’occupera de l’opération notamment pour ce qui est de l’épaisseur du matériau.

Par l’extérieur

Pour obtenir une isolation de toiture par l’extérieur qui puisse être écologique, il peut être intéressant de passer par la méthode du Sarking. Il s’agit d’un procédé d’isolation qui se base sur la couverture des rampants de la toiture directement par le haut. Parmi les atouts de l’option, on pourra noter l’absence de réduction de l’espace intérieur ou la conservation du parement intérieur. En plus de son aspect écologique, cette technique offre un confort équivalent à d’autres modes d’installation tout en préservant les mètres carrés de votre intérieur.

Importance et atouts de l’isolation écologique d’une toiture

En présence d’un contexte écologique comme celui d’actuellement, les efforts de réduction de la consommation énergétique ne seront pas de trop. En plus de diminuer les émissions de CO², ces matériaux plus propres offrent également une meilleure préservation de la chaleur au sein de l’habitation, ce qui va logiquement suivre au niveau des factures de chauffage permettant ainsi des économies conséquentes sur l’année.

En termes de performances, les matériaux d’isolation des toits qui sont plus écologiques ne sont pas en reste et permettent même dans l’ensemble un maintien plus efficace et durable de la chaleur. Même constat par rapport au prix d’achat de ces derniers qui se révèle également plus économique.

Types de devis

Dans le cadre d’une isolation écologique de la toiture, il est possible, en passant par des entrepreneurs professionnels, de demander plusieurs devis détaillés afin d’avoir plus d’informations par rapport à son choix d’intervenants. Les devis en question sont généralement gratuits et sans engagement pour ce qui est des entrepreneurs agréés dans leurs services. Les modèles de devis peuvent cependant quelque peu varier en fonction de la localisation de l’isolation que vous comptez réaliser.

Tarifs appliqués

En premier lieu, il est important de noter que le prix d’une opération d’isolation sur une toiture va différer en fonction du type de matériau appliqué, de l’expert qui va intervenir ainsi que du type d’isolation par l’extérieur ou l’intérieur. Pour ce qui est des étapes classiques, on pourra compter en moyenne entre 50 et 200 € pour la pose de bardage, entre 50 et 100 € pour l’enduit ou la colle et à partir de 60 € pour la pose de l’isolant. Pour l’isolation écologique d’un toit de 100 m², il faudra prévoir aux alentours de 10 000 € sur une opération complète.

Aides de l’État pour des travaux d’isolation de toiture écologique

Le dispositif Coup de pouce Chauffage/Isolation, autrement appelé prime énergie isolation, est une aide de l’État qui permet de couvrir une partie des dépenses engagées dans le remplacement ou la mise en place de travaux concernant un gain de ressources pour du chauffage ou de l’isolation. Il s’agit d’une offre qui est attribuée par des sociétés qui ont signé au préalable la charte du plan. On y notera essentiellement les principaux fournisseurs d’énergie ainsi que leurs partenaires. Parmi les conditions fondamentales pour obtenir cette prime, on citera la réalisation des travaux par un professionnel agréé RGE.

Partager :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire de l'article

Articles relatifs

rénovation écologique
Isolation

La rénovation écologique

Des comportements responsables vis-à-vis de l’énergie et de l’usage qu’on fait sont une nécessité à notre époque. En effet, les ressources fossiles ne sont pas

Lire l'article »

Demande de devis

Contactez un professionnel

    Vos informations personnelles





    Votre projet énergétique

    *Champs obligatoires

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.