20 sept

Une éolienne de 24 m pour le meunier

La plus grosse éolienne bretonne destinée à alimenter un outil de production a été installée, hier, à Ergué-Gabéric. Youenn Le Gall, agriculteur et meunier, a investi par souci de «cohérence»: il est producteur bio.
Ce sera sans doute le point d’orgue d’une carrière entreprenante, commencée en 1981 à Kerveguen, sur les hauteurs (110m!) d’Ergué-Gabéric (29). Agriculteur, YouennLe Gall avait décidé, dès 1984, de fabriquer lui-même son pain bio. Vingt ans plus tard, il cédait la boulangerie Barabio, installée dans sa ferme, et se concentrait sur ses métiers d’agriculteur et de meunier.

L’éolienne a coûté 55 000euros

«J’ai toujours pensé produire mon énergie moi-même, dit-il. Dans le bio, on est en permanence à la recherche de cohérence, toujours un peu précurseur. Il y avait la volonté de produire de l’énergie localement et de l’énergie durable car le nucléaire n’est qu’une énergie de passage qui n’a pas d’avenir. J’arrive en fin de carrière, pour moi c’est aussi un aboutissement». Youenn Le Gall s’est décidé l’an passé après voir vu une machine en exposition, au Space de Rennes. «Le projet a mis du temps à aboutir car il fallait attendre l’arrivée de machines fiables. Il s’agit d’une fabrication françaised’Eole System, société qui a une expérience dans l’aéronautique». Coût de l’engin: 55.000 €.

Panneaux photovoltaïques

Pour Youenn Le Gall, il n’était pas question de produire de l’énergie pour spéculer et revendre à EDF, mais pour la consommer lui-même. Il a trouvé un terrain d’entente avec Jean-LucMarrec, directeur de Cornouaille Solaire, qui plaide justement pour la production d’énergie éolienne et photovoltaïque à consommer directement. «C’est du bon sens, dit-il. D’autant que la hausse inévitable du prix de l’électricité va pousser dans ce sens». La politique publique erratique sur les tarifs de rachat de l’électricité a aussi donné des arguments à la démonstration. Youenn Le Gall disposera donc d’une éolienne de 10kW qu’il va compléter avec des panneaux photovoltaïques (16kW) pour approcher l’autonomie de son exploitation. Quitte à accepter de réinjecter son électricité gratuitement dans le réseau en cas de production supérieure à sa consommation.

Branchée le 12 septembre

Début septembre, les techniciens de la société Barrillec, associée à Cornouaille Solaire pour la partie technique, ont installé l’engin sans encombre. Fabriqué dans le sud de la France, il est arrivé en quatre morceaux: les pales, la génératrice et deux longueurs de mât de 12m. Elle a été posée en douceur sur son socle de béton (1,20m d’épaisseur) au fond d’une parcelle proche de la ferme. L’éolienne de Kerveguen a du être branchée le 12 septembre, donnant une légitimité supplémentaire au pain vendu sur le site, dans le magasinBarabio.

Voir la vidéo sur le site du Télégramme

 

Sources et crédit: letelegramme.com