28 oct

Le cout energetique des menages a cru de 32% en 10 ans

D’après la dernière enquête réalisée par « 60 millions de consommateurs », les dépenses d’énergie liées au logement se sont accrues de plus de 30% en 10 ans, passant de 1.368 à 1.806 euros par ménage.
Le magazine rattaché à l’Institut national de la consommation (INC) précise par ailleurs que sur la même période (2000 à 2010), l’augmentation des prix (l’inflation) a grimpé « seulement » de 18%, soit une distorsion importante de 14 points.

Mais la note énergétique pourrait s’avérer encore plus salée à l’avenir. En effet, concernant l’électricité, les tarifs seront impactés par les énormes investissements qui restent inévitables à l’entretien de notre parc nucléaire (58 réacteurs). Ensuite, les combustibles étroitement dépendants des cours du brut de pétrole ne seront pas mieux lotis, comme le gaz et le fioul domestique dont la tendance à la hausse demeurera structurelle (voir l’article sur les tendances énergétiques selon Capgemini).

Sachez aussi que selon votre mode de chauffage, le coût peut varier du simple au double. Pour une famille de 5 membres, habitant dans une maison individuelle et se chauffant au gaz, la facture s’élève en moyenne à 850 euros l’année – hors coût d’installation et d’entretien de la chaudière -, contre 1.400 euros pour celle utilisant du fioul, et 1.600 euros pour le tout-électrique.

Enfin, dans le cas où vous quitteriez votre opérateur historique (EDF ou GDF) pour un fournisseur alternatif (Poweo, Direct Energie, etc.) 60 millions de consommateurs évalue à 79 euros l’économie réalisée sur votre facture, soit une baisse financière de moins de 5%.

22 oct

La Bretagne selon negaWatt

NégaWatt est une association qui regroupe près de 500 adhérents qui s’intéressent aux questions d’énergie. Son groupe d’experts, nommé Compagnie des négaWatts, a rédigé un rapport rendu public le 29 septembre dernier.

 

Cette étude détaille diverses propositions pour résoudre la problématique énergétique.
« Bretagne Durable » s’est entretenu avec Marc Jedliczka, porte-parole de l’association, qui animait un ciné-débat mardi 18 octobre à Port Lay à Groix autour de la proposition « la 4e révolution : vers l’autonomie énergétique ».

Consulter l’article à ce sujet sur le site Bretagne Durable.